• La Mairie de Bayangam

    La Mairie de Bayangam

    Bayangam est une commune du Cameroun située dans la région de l'Ouest et le département du Koung-Khi, en pays Bamiléké, à 291 km de Douala, 288 km de Yaoundé et 25 km de Bafoussam. C'est également un arrondissement. Read More
  • Les Etablissements Scolaires

    Les Etablissements Scolaires

    Plusieurs écoles primaires  Un CES, Un lycée technique  un lycée classique .  Pas d'enseignement supérieur les petits bayangams vont dans les diverses universités du Cameroun et de l'étranger.  Read More
  • Welcome to Bayangam

    Welcome to Bayangam

    Bayangam.com vous procure une interface graphique facile à utiliser ce qui vous permet la gestion et la publication de documents de médias et de vos articles.Cela vous permet également d'être en relation avec vos frères et soeurs de part le monde. Au delà de ces relations, vous pourrez donner sur ce site des informations susceptibles d'intéresser les membres de la communauté et leur faciliter la tâche dans la vie de tous les jours. Read More
  • La chefferie de Bayangam

    La chefferie de Bayangam

     La chefferie de bayangam     Read More
  • Le chef Bayangam

    Le chef Bayangam

    Le Chef POUOKAM II Georges DESIRE, le 13e de la Dynastie est au trône depuis le 5 avril 2001.Il est assisté de BAKAM Gerôme, son kuipou(adjoint) tout aussi jeune. A BAYAGAM, le Chef incarne le pouvoir. Dans l'administration de son royaume, il est aidé par les Kamveu et les 7 notables.
  • Les quartiers 2

    Bayangam compte 22 quartiers regroupés en 4 grands ensembles.                1. TOUEGOUE Touegoue Yenom Touegoue Touegoue Medjeu Touegoue Mpou Touegoue Bem Touegoue Pou           2. TCHALA Djeuve Kako Tomkeu Kagouongoué Ndemsim            3. KASSAP Tochom Kwoptim (Tanvi) Read More
  • Le Maire de Bayangam

    Le Maire de Bayangam

     Léopold Nouetsa est le nouveau maire.    C’est au cours d’un conseil municipal extraordinaire que le nouveau maire de la commune de Bayangam a été élu. C’était le vendredi 2 octobre 2015 au foyer de la paix de Kassap.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7

SOLUTIONS POUR NOTRE DEVELLOPEMENT

 

LES CONDITIONS DU DEVELOPPEMENT

La santé

La santé est un facteur clé pour la croissance. Elle n’est pas seulement la conséquence du sous-développement. Elle en est également une des conditions pour en sortir. Non seulement elle améliore à court terme la productivité des travailleurs mais encore elle favorise l’accès à l’éducation (une mauvaise santé du chef de famille détourne les enfants du système éducatif). Le maintien, voire le développement, de maladies telles que le sida, la malaria, la fièvre jaune, la tuberculose représente une trappe au sous-développement. OA Bayangam  l’espérance de vie à la naissance est très  basse, la prévalence du sida la plus élevée et les dépenses publiques de santé  des plus faibles. La plupart de nos concitoyens ont dû réduire leurs dépenses de santé à cause de la conjoncture économique qui n'est pas des plus favorable. L’accès à la santé est réservé aux plus riches (15). L’amélioration de la santé de Bayangam passe par la capacité d'accueil du dispensaireaussi bien en qualité qu'en nombre de lit, une augmentation des aides  "publiques"  (élites traditionnelles et urbaines) pour la santé et la prévention , un accès  (bon marché) aux médicaments et une importante aide internationale de la diaspora.

L’eau

La mauvaise qualité de l’eau est un facteur de détérioration de la santé.  A Bayangam la moitié, ou plus, de la population n’a pas accès à un point d’eau aménagé. L’Objectif de l'eau pour tous ou du moins pour 50% de la population est-il utopique?  Cet objectif est déjà aujourd’hui hors de portée. Pourtant il ne coûterait que quelques millions de francs que les yogams, s'ils étaient de bonne volonté, pourraient financer.

L’éducation

Le bas niveau d’éducation est un obstacle au développement et maintient la pauvreté. Le taux d’alphabétisation des adultes a Bayangam n'est surement pas connu. Beaucoup d’enfants à Bayangam ne sont pas scolarisés. avec toute les conséquences que cela peut entrainer allant de la difficulté à trouver du travail à la délinquance juvénile que nous connaissons dans ce village. Pourtant le taux de scolarisation primaire a considérablement augmenté mais il y a trop d'élèves par classe et un manuel pour trois voire cinq.   Il s’agit d’assurer la reproduction des élites. Très souvent inutilement pour le pays d’ailleurs puisque ces diplômés vont massivement s’expatrier vers les pays développés qui leur offrent des meilleures conditions de travail et de meilleurs salaires.

Les infrastructures

Les infrastructures matérielles.

Une des causes du sous-développement tient au manque d’infrastructures matérielles.  Plusieurs pays en sont restés aux seules infrastructures routières et ferroviaires héritées de la colonisation française ou anglaise.

L’électricité.

Le même propos tenu pour l'eau peut l'être pour l'électricité. Plusieurs familles n'ont  toujours pas l’électricité et cela  représente un handicap sérieux pour leur développement. L’autosuffisance alimentaire dans le Sahel ne pourra être atteinte sans électricité. Elle est nécessaire à une meilleure qualité de vie et à l’allégement de certains travaux (utilisation de moulins pour moudre, par exemple). Mais elle est également indispensable sur le plan de la communication (téléphone) et de la santé (réfrigérateur pour conserver certains vaccins et médicaments). Le développement d’énergie solaire ou photovoltaïque ne dépend que du financement.

Les infrastructures communicationnelles. Elles sont tout aussi importantes que les infrastructures matérielles.  Pour compenser ce déséquilibre il faut organiser les circuits de transport et de communication et mettre en présence l’offre et la demande locale ». Il en résulte entre autres que moins d’un Africain sur cent a un accès à Internet.

0
0
0
s2smodern

Petites annonces lisye

Annonces Prix Etat Ville Date

lampe LUMINOX (Achats Ventes / Vente Autres)

lampe LUMINOX
lampe LUMINOX Reference: PBL 10126 AO Condition: New product lampe LUMINOX
40 000 CFA
Sur Place
Neuf
Yaounde
07-11-2017
par TYolland
Vu 222 fois

PACK LAMPE HALOGENE LITA 50W (Achats Ventes / Vente Autres)

PACK LAMPE HALOGENE LITA 50W
PACK LAMPE HALOGENE LITA 50W Reference: 625219 99 Condition: New product PACK LAMPE HALOGENE [...]
30 000 CFA
Sur Place
Neuf
Yaounde
07-11-2017
par TYolland
Vu 244 fois

SONY DCR-HC40E (Achats Ventes / Vente Autres)

SONY DCR-HC40E
SONY DCR-HC40E Reference: AP001 Condition: Used MEGAPIXEL-Gerät! Sony DCR-HC40E PAL Camcord[...]
35 000 CFA
Sur Place
Neuf
yaounde
07-11-2017
par Tkevine
Vu 238 fois

Recherche petites Annonces

CB connexion

Who's Online

Nous avons 82 invités et aucun membre en ligne

Les petites annonces yogam

lampe LUMINOX
(Achats Ventes / Vente Autres)

lampe LUMINOX
07-11-2017

PACK LAMPE HALOGENE LITA 50W
(Achats Ventes / Vente Autres)

PACK LAMPE HALOGENE LITA 50W
07-11-2017

SONY DCR-HC40E
(Achats Ventes / Vente Autres)

SONY DCR-HC40E
07-11-2017

Yogam en bref

Institutions
Le fondateur de la chefferie Bayangam est issu directement de la chefferie Bagam (de Fonkouo). Au début du 16ème siècle, la chefferie Bagam connue une succession difficile à la mort de FONKOUO. Ces mésententes engendreront Bayangam.
Des sauterelles ayant envahi le village et les voisins du village surnommèrent les habitants du village « pa yo gam » c
les allemands arrivèrent à Bayangam, instaurèrent les travaux forcés. Ce qui fut à l’origine de l’exode à Bayangam. Ce n’est que vers 1910 que la souveraineté de Bayangam est reconnue par les Allemands.
Economie
L’agriculture occupe la majorité des populations de la commune de Bayangam. D’après la DAADER, 90% des populations locales vivent de la terre. Cette agriculture porte sur une gamme variée de cultures reparties en cultures vivrières, maraîchères et pérennes.
Pratiquées de manière extensive, les cultures vivrières et maraîchères sont source de revenus pour les paysans.
de nombreux marchés périodiques. Les jours de ces marchés varient selon les semaines. On note dans les communautés la présence d’échoppes, boutiques et autres débits de boisson.
Géographie climat
La Commune de Bayangam est située dans la région de l’Ouest Cameroun entre le 5° 14’ et 5° 19’ de latitude nord et le 10° 14 et 10° 23,8’ de longitude Est. Elle partage le même territoire que l’Arrondissement de Bayangam. La superficie de cet espace territorial est estimée à 115 km².
Le climat est similaire à celui de l’ensemble de la région de l’Ouest Cameroun. C’est un climat de type équatorial qui comprend deux saisons : une longue saison de pluies (mi-mars – mi-novembre) et une courte saison sèche (mi-novembre - mi-mars).
La Commune de Bayangam est traversée par de nombreux cours d’eau (rivières et ruisseaux). Ces cours d’eau prennent leurs sources dans la zone montagneuse de Bayangam. On cite ci-dessous : - Kouoploué (7 km) ; - Makom (3 km) ; - Tchala (9 km).
Population
La commune de Bayangam a une population estimée à 30.000 habitants sur une superficie de 115 km². Cette population est repartie dans 3 groupements (Bayangam avec 44 km², Batoufam avec 38 km² et Bandrefam avec 28 km²).
La commune est traversée par la route nationale N° 4. Le transport est assuré sur cet axe par les voitures en partance pour Bafoussam, Yaoundé et Bangangté. A l’intérieur de la commune, le transport est assuré par les motos taxis et les voitures
On trouve dans la commune trois ets de micro finance à savoir : deux guichets de la mutuelle communautaire de croissance (MC2) dont l’une à Batoufam et l’autre à Bayangam ; un guichet du Crédit Coopératif Participatif du Cameroun (CCPC) à Bayangam et la Coopérative d’Epargne de Crédit et d’Investissement agricole du Cameroun (CECIAC) à Bandrefam.