Vous êtes ici dans le BLOG de Yogam Bayangam

 

RDPC: MME Sohaing à l'aide de Monsieur

RDPC: MME Sohaing à l'aide de Monsieur

Selon des informations confidentielles de l’équipe de campagne du Rdpc, le comité de campagne a estimé que pour une élection qui a toutes les allures de défi, le maire en place depuis les élections de juin 2002, André Sohaing, sera un peu en retrait cette fois, par tactique. Parce que ses stratèges redouteraient qu’il irrite des populations particulièrement sensibles à ses discours souvent enfiévrés. Il s’est docilement plié à cette “ censure ”, attendant qu’on lui donne un rôle à jouer, le cas échéant. Ce qui par contre a surpris plus d’un, c’est l’irruption spectaculaire de son épouse dans la campagne. Mafokam, c’est son nom, a élu domicile à Bayangam depuis l’ouverture de la campagne. Avec une caravane. A ses côtés, les femmes les plus en vue du Rdpc du village, redevables au Renouveau, comme Mafeu Tchuenté Kom Hélène, deuxième secrétaire de l’ambassade du Cameroun en Italie, par ailleurs conseiller municipal de la commune de Bayangam.

A la tête de sa caravane, Mafokam va de quartier en quartier, adoptant une stratégie de proximité telle que prescrit par le comité central du Rdpc, pour rassurer les populations qu’elle sera désormais leur “ interlocutrice active ” auprès de son maire de mari pour traduire dans la réalité leurs doléances et les promesses de la mairie.

Sa caravane a pour principale cible les groupes de femmes, notamment le “ Réseau ”, une association patronnée par le ministère de la Condition féminine. Au passage, elle distribue quelques présents comme pour donner le ton de ce que sera l’après élection municipale. C’est la révélation de cette campagne, dans la mesure où elle ne s’était jamais mêlée des activités politiques de son mari. Après Bayangam, elle a sillonnée les autres localités de la commune telles Batoufam et Badrefam. Rarement dans cette commune, les électeurs n’ont été aussi courtisés.

Maurice Tchuenté, ministre de l’Enseignement supérieur et chef de la délégation du comité central du Rdpc pour les partielles à Bayangam, a battu le rappel des élites extérieures. Parmi les plus influentes, Joseph Noutsa, gouverneur de la province de l’Adamaoua, qui “ est surtout apparu pendant les meetings plus engagé et plus enthousiaste que le vulgaire militant de base, tout de Rdpc vêtu ”. Inédit. Celui dont il est question est pourtant un administrateur civil et par surcroît gouverneur de province. Pourtant, des hauts fonctionnaires dont le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Marafa Hamidou Yaya, ont fait un vaste tour des provinces récemment pour dire qu’ils sont totalement antipartisans. C’est le cas du chef supérieur Bayangam, Sa Majesté Pokam ll, qui, personnellement, s’est engagé sans fard, dans cette campagne aux enjeux énormes. Tous soutiennent ici qu’au lendemain des municipales et des législatives du 30 juin 2002, le Rdpc a récompensé la fidélité du village en nommant ses fils à des postes de responsabilité dans la haute administration: Maurice Tchuenté , ministre de l’Enseignement supérieur, Joseph Noutsa, gouverneur de province, Abrahams Tchuenté, président de la toute nouvelle Chambre des comptes…
0
0
0
s2smodern

L'UNDP : Charmer par les soins de santé

L'UNDP : Charmer par les soins de santé

Pierre Flambeau Ngayap, secrétaire général de l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (Undp), est candidat et tête de liste de son parti. Pharmacien, entre autres spécialités, il sillonne l’arrondissement pour convaincre les populations de voter pour sa liste. Comme argument massue, il promet qu’en sa qualité de pharmacien, il ravitaillera plus facilement les centres de santé de la commune. Dans un environnement où les soins de santé primaire sont généralement loin de portée de la majorité, l’argument est bien trouvé. Cette dernière semaine de campagne, la caravane de Pierre Flambeau Ngayap a axé sa campagne sur les visites de marchés, des réunions de quartier, la distribution des prospectus, le porte à porte, l’affichage des banderoles et des posters, et surtout, l’utilisation des voitures sonorisées pour diffuser les messages du parti. Le comité de campagne, pour le dernier jour, entend battre le rappel des troupes demain à travers une grande caravane qui va revisiter les trois villages de la commune: Bayangam, Bandrefam et Batoufam.
0
0
0
s2smodern

le comité de développement "pa'a yogam"

Du dépassement des clivages et des antagonismes : le comité de développement « pa'a yogam » comme lieu de coopération

Comme dans la plupart des villages, Bayangam dispose d'un comité de développement au sein duquel on retrouve toutes les principales élites influentes sans considération partisane. En effet, les « associations des ressortissants », regroupant des cadres issus d'une même région, ou d'un même village se sont multipliées au Cameroun et impulsent des projets de développement de plus en plus nombreux en s'appuyant sur leurs compétences professionnelles et leurs relations sociales ou politiques acquises en ville. Par là, ils gardent un lien avec leur origine sociale (Olivier de Sardan, 1995 :162).

L'action concertée des élites Bayangam s'effectue depuis 1965 dans le cadre d'un comité de développement chargé de coordonner la réalisation des grands travaux dans le village. C'est dans ce sens que, de manière constante, la plupart des grandes réalisations sont le fruit d'actions concertées. On peut ainsi à titre d'illustration noter la construction d'un bureau de poste et télécommunications, d'un collège d'enseignement général et technique (Le collège polyvalent saint Christophe), l'adduction d'eau dans certains quartiers, etc.

Avec l'arrivée du multipartisme, des rivalités politiques ont certes réduit l'envergure de ce comité de développement. Le dernier congrès général prévu en 2001 n'a pu avoir lieu du fait des conflits hégémoniques entre Sohaing et le feu chef Pouokam Kom. Néanmoins, l'implantation d'un CETIC (devenu depuis Lycée Technique) et d'un Lycée à Bayangam est à inscrire dans le cadre d'une action concertée des élites urbaines. C'est dire qu'en dépit des nombreux conflits, les différents acteurs urbains de la politique au village coopèrent.

C'est ainsi qu'à la tête du comité de développement « Pa'a yogam », on retrouvera aussi bien les élites de l'opposition que les élites du RDPC. En effet, le bureau exécutif de ce comité est présidé par le professeur Tchuente Maurice entouré entre autres de Kanmogne Jean Claude et Sohaing André du RDPC, de Puepi Bernard et Kago Lele Jacques du SDF, ainsi que de nombreuses élites urbaines politiquement non engagées.

Extrait de: Elites urbaines et politique locale au Cameroun. Le cas de Bayangam
par Paul NUEMBISSI KOM
Université Yaoundé II SOA - Master en sciences politiques
0
0
0
s2smodern

RÔLE DE LA DIASPORA DANS LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

RÔLE DE LA DIASPORA DANS LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE?


Quelles conditions faudrait-il réunir pour que les Bayangams  de la diaspora  jouent un rôle productif dans la création d’entreprises dont leur village d'origine a besoin pour accélérer le développement?

La pauvreté en zones rurales étant le problème le plus grave auquel doivent faire face les pays en développement, que peut faire la diaspora pour y soutenir la création d’entreprises pouvant exploiter, transformer et exporter les nombreuses ressources naturelles et agricoles qui y végètent, faute d’investissements et de connaissances? 

Dans quelle mesure les investissements à fonds perdus pour le bien être de la population peuvent-ils être mis sur pied? Qui s'occupera alors de la maintenance et de la gestion de ces investissements?  les bornes fontaines, salle informatique, bibliothèque, Centre de santé. Faudrait-il chaque année voter un budget pour les entretenir ou les confier aux collectivités locales ou organismes concernés?Les transferts financiers opérés des pays occidentaux vers nos différents pays ont atteint, ces dernières années, des sommes importantes.  On constate toutefois que ces fonds servent surtout à la consommation des familles et à des investissements individuels. En conséquence, est-il vraiment réaliste de vouloir faire reposer sur les épaules d’une diaspora la responsabilité du développement ou de la reconstruction du village?  N’est-ce pas une forme de fuite en avant, et une manière, de  débarrasser l'Etat et les collectivités locales des engagements qu’ils n'ont pas tenus en matière de développement.

Devrait-on vraiment parler  des « diasporas », au sens où on veut les définir aujourd’hui de manière « utilitariste »?  Ne serait-il pas plus pertinent de parler du rôle que peuvent jouer les Bayangams , ou les associations que forment, dans leur pays d’accueil, les ressortissants de notre village?

Les diasporas, leurs diversités et leurs capacités  

Il y a plusieurs types de diasporas, et il faut distinguer  entre les membres les plus formés et les plus productifs d’une diaspora, ayant généralement quitté leur pays pour des raisons politiques, et les autres, émigrés économiques accomplissant des tâches qui n’exigent pas de hautes qualifications. L’élite de la diaspora travaille généralement dans des secteurs de pointe, en y comblant les insuffisances que les pays riches connaissent en matière de ressources humaines. 

 Chaque diaspora a des spécificités qu’il faut identifier pour pouvoir créer un lien productif entre elle et son pays d’origine », La grande difficulté que rencontre les professionnels africains installés en Europe et Amérique du Nord vient d’abord de l’absence de structures de contact qui leurs permettraient d’entretenir un dialogue avec les autorités de leurs pays d’origine.  Il est nécessaire de créer un cadre accueillant dans lequel les membres des diasporas puissent insérer leurs capacités, en évitant de créer un antagonisme entre la diaspora et les cadres restés au pays. 

Diasporas: ni vaches à lait ni solution miracleIl ne faudra pas  considérer la diaspora comme des « vaches à lait ».  Il ne faut oublier que les transferts financiers dont nous parlons ici sont des fonds privés. Les interventions des membres des diasporas dans les domaines de l’investissement et du développement doivent se faire de manière libre et volontaire.  

De toute façon, on ne peut rien faire de productif à Bayangam si on n’y trouve pas des relais et des réseaux de soutien. on a  besoin d’avoir des gens et des structures auxquels on peut  faire confiance quand on veut  investir nos  économies ou d’autres ressources.  Il faudrait aussi qu’au sein des diasporas elles-mêmes, il y ait un cadre qui permette à leurs membres de se rencontrer et d’identifier ensemble les secteurs dans lesquels ils pourraient se lancer avec succès.  La dispersion et l’isolement des initiatives, que l’on a constaté, à ce jour, portent peu de fruits.

Dans ces pays, les migrants bénéficient de cadres qui leurs permettent d’investir leurs transferts financiers dans des microprojets et dans la création de petites entreprises. 

Les diasporas devraient-elles bénéficier de traitements spéciaux?

Les transferts financiers des membres de la diaspora ont, considérablement renforcés les avoirs des secteurs bancaires et financiers. Le niveau et l’efficacité de l’usage de  ces transferts pourraient cependant être améliorés, a-t-elle estimé en recommandant d’abord une baisse des coûts des virements financiers. La communauté internationale devrait, en outre, réfléchir aux moyens de transformer les membres des diasporas en une classe spéciale d’investisseurs.

Les Bayangams de la diaspora ont besoin d’être impliquées, en partenaires, et comme bayangams sensibles aux problèmes de leurs village, dans leurs efforts de développement. Ils ne doivent pas être perçus comme des vaches à lait chargées d’actions qui s’apparenteraient à des interventions humanitaires ce qui ne promouvrait pas un développement durable.  Une différence doit être faite entre les devoirs qu’ont les individus envers leurs familles restées dans les pays d’origine, et le rôle de constructions d'interêt général qu’on veut aujourd’hui leur faire jouer.

Diaspora et soutien à la reconstruction de pays sortant de conflit

La diaspora, qui s’intéresse au redressement de son pays, voudrait y participer.  Il lui manque cependant le cadre d’évaluation des risques qui lui permettrait d’avancer d’un pas plus assuré et mieux informé.  Étant surtout des professionnels travaillant dans le secteur des services, les membres de la diaspora , qui vivent majoritairement en France et en Amérique du Nord, ont besoin qu’on les aide à s’investir dans la création de petites et moyennes entreprises manufacturières. C’est à ce niveau que les agences de développement pourraient intervenir, en les aidant à acquérir, à la fois des capacités managériales et des connaissances dans les processus de production. 

En même temps qu’on encourage la diaspora à investir, il faut néanmoins  être réaliste et reconnaître que les risques d’échec sont élevés et que le chemin de la réussite peut être semé d’embûches.  D’où la nécessité de créer en sa faveur un réseau de soutien et de contacts, car quand elle investit dans son village, la diaspora peut jouer un rôle de catalyseur.  Ayant des liens avec l’extérieur, ses membres indiquent clairement, par leurs actions, aux entreprises de leurs pays d’accueil que leur pays d’origine est stable, digne de confiance, et favorable à l’investissement.

0
0
0
s2smodern

Petites annonces lisye

Annonces Prix Etat Ville Date

lampe LUMINOX (Achats Ventes / Vente Autres)

lampe LUMINOX
lampe LUMINOX Reference: PBL 10126 AO Condition: New product lampe LUMINOX
40 000 CFA
Sur Place
Neuf
Yaounde
07-11-2017
par TYolland
Vu 147 fois

PACK LAMPE HALOGENE LITA 50W (Achats Ventes / Vente Autres)

PACK LAMPE HALOGENE LITA 50W
PACK LAMPE HALOGENE LITA 50W Reference: 625219 99 Condition: New product PACK LAMPE HALOGENE [...]
30 000 CFA
Sur Place
Neuf
Yaounde
07-11-2017
par TYolland
Vu 169 fois

SONY DCR-HC40E (Achats Ventes / Vente Autres)

SONY DCR-HC40E
SONY DCR-HC40E Reference: AP001 Condition: Used MEGAPIXEL-Gerät! Sony DCR-HC40E PAL Camcord[...]
35 000 CFA
Sur Place
Neuf
yaounde
07-11-2017
par Tkevine
Vu 160 fois

Recherche petites Annonces

CB connexion

Who's Online

Nous avons 140 invités et aucun membre en ligne

Les petites annonces yogam

lampe LUMINOX
(Achats Ventes / Vente Autres)

lampe LUMINOX
07-11-2017

PACK LAMPE HALOGENE LITA 50W
(Achats Ventes / Vente Autres)

PACK LAMPE HALOGENE LITA 50W
07-11-2017

SONY DCR-HC40E
(Achats Ventes / Vente Autres)

SONY DCR-HC40E
07-11-2017